Veille volcanique des routes aériennes : une nouvelle donne

Husson, Philippe

Année de publication
2011

La crise de gestion de l'espace aérien liée à l'éruption de l'Eyjafjöll, en avril 2010, a surpris le monde aéronautique en dépit de procédures déjà testées régulièrement depuis plusieurs années. Ces procédures se sont révélées trop conservatrices pour une éruption produisant de la cendre durant plusieurs semaines et ce dans l'un des espaces aériens les plus fréquentés au monde. Les nouvelles règles proposées pour débloquer la situation ont changé la méthodologie de travail des VAAC (Volcanic Ash Advisory Centre) responsables de la prévision (transport et dispersion) des nuages de cendre. En Europe, les deux VAAC, à Londres (UK Met Off ice) et à Toulouse (Météo-France), ont dû s'adapter et produire des cartes de concentration destinées à soutenir les décisions opérationnelles des usagers aéronautiques. Cette nouvelle production n'est pas sans poser quelques défis scientifiques et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a créé un groupe chargé de répertorier et de promouvoir des pistes d'amélioration à l'échelle globale.

Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques