Les années de misère : La famine au temps du Grand Roi, 1680-1720

Lachiver, Marcel

Editeur
Librairie Arthème Fayard
Année de publication
1991
ISBN
978-2-213-02799-9
Résumé
1693-1694: loin des fastes de Versailles, des centaines de milliers de miséreux, poussés par la faim, se traînent le long des routes. Les curés les décrivent mangeant de l'herbe, déterrant les chevaux morts pour se nourrir. Cette terrible famine est la conséquence de calamités climatiques qui se sont abattues sur tout le pays. Dans certaines régions, on est resté dix-huit mois sans voir le soleil. Les récoltes ont été désastreuses et le prix du pain a été multiplié par quatre ou cinq. L'inexistence de la médecine a fait le reste car les maladies et les épidémies atteignent vite les individus sous-alimentés. L'hécatombe est à peine imaginable aujourd'hui: la famine fit sans doute un million et demi de victimes dans un pays de 20 millions d'habitants. Le " grand hiver " de 1709 atteint, lui, riches comme pauvres. Arrivée le jour des Rois, une première vague de froid prend d'assaut tout le royaume en vingt-quatre heures. Les rivières et les fleuves gèlent brutalement, les campagnes se transforment en champs de glace et les maisons en glacières. Tout gèle, l'eau dans les puits, le vin dans les caves, les pots sur le feu. " Le verre dans lequel on buvait prenait aux lèvres, le pain gelait sous les couettes des lits. " Le froid paralyse toute activité: " Plus de commerce à cause du temps, l'encre gèle au bout de la plume ", note la marquise d'Huxelles. Cet hiver, qui succède à une grave crise économique et aux drames de la guerre, tue d'abord les plus démunis, même si dans les villes on allume des grands feux pour réchauffer les vagabonds. Formidable document sur la vie quotidienne du petit peuple de Louis XIV, ce livre raconte le combat des humbles pour vivre et même pour survivre, quand le dérèglement des saisons transformait le royaume en pays du tiers monde. Ces " années de misère " sont la face cachée du Grand Siècle, à l'heure où la France n'était plus, selon Fénelon, qu'un " grand hôpital " désolé et " sans provisions ". (4ème de couverture)

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques