Sous les cieux de Québec : météo et climat, 1534-1831

Desloges, Yvon

Editeur
Editions du Septentrion
Année de publication
2016
Résumé
Le «réchauffement climatique»: l'expression est très à la mode. Elle sous-entend chaleur - quelquefois excessive -, températures extrêmes, tempêtes violentes, pluies diluviennes, périodes de froid sibérien et quoi d'autre… Vous vous croyez au XXIe siècle? Bienvenue aux XVIIe et XVIIIe siècles. La météo d'ici n'avait jusqu'à ce jour pas d'histoire. Peu de gens se doutaient que l'éruption d'un volcan en Indonésie pouvait provoquer un refroidissement jusqu'à Québec. Encore moins de gens auraient imaginé que Champlain a fondé Québec dans une période de froid sévère ou que le XVIIe siècle québécois compte parmi les plus froids du dernier millénaire. Et, surtout, que certains de ces froids ont été quelquefois communs à l'hémisphère Nord. Encore moins de gens auraient même soupçonné que la région de Québec a subi, au XVIIIe siècle, une augmentation des températures, a connu des sécheresses et des feux de forêt à répétition et a dû faire face à des invasions de sauterelles et de chenilles, autant de signes associés à une période de réchauffement climatique. Cette augmentation des températures du XVIIIe siècle est attestée autant par les impressions des colons et les relevés de températures que par des études physiques comme celles de la dendrochronologie. (4ème de couverture)

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques