L'occident et la nature : 2000 ans de malentendus [dossier]

Année de publication
2018
Résumé
Tempêtes, vaches folles, marées noires... Notre rapport à la nature se réduit souvent à une litanie de calamités. En cause ? Un malentendu fondamental : «Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la.» Si la Bible forge le divorce de l'homme d'avec la Création, c'est Descartes qui fait de lui un pur esprit flottant au-dessus d'une nature désacralisée. Exploiter la forêt, asservir, décimer les Indiens, saccager au nom du progrès... tout devient possible. La révolution industrielle donne à l'humanité les moyens de sa démesure. Une déprédation sans précédent qui révolte pourtant les consciences. Artistes, philosophes, scientifiques s'interrogent dès le XIXe siècle sur les limites de la technique et d'un anthropocentrisme destructeur. Il n'y a pas de fatalité. L'Occident peut encore se réconcilier avec la nature.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques