Influence des croûtes de regel sur la formation de couches fragiles persistantes

Hagenmuller, Pascal

Année de publication
2017
Résumé
Une croûte se forme suite au regel d'une couche de neige gorgée d'eau liquide. La présence d'eau liquide peut résulter soit de la fonte de la couche elle-même, soit d'un apport d'eau direct par la pluie ou par percolation dans le manteau neigeux. Pour les pratiquants de la montagne, la croûte est facilement identifiable car elle est nettement plus dense, dure et moins « blanche » que les autres couches de neige. Enfouie dans le manteau neigeux, cette couche caractérisée par une cohésion de regel très élevée pourrait sembler ne pas modifier, voire augmenter, la stabilité du manteau neigeux. Et pourtant, même si les couches avoisinantes sont initialement bien frittées à la croûte, il arrive que cette discontinuité marquée dans la stratigraphie entraîne la formation de grains anguleux à proximité directe. Ces couches, de faces planes ou de gobelets, ainsi formées, peuvent significativement augmenter le risque d'avalanche, comme observé sur le terrain (Fig. 7 ). Parfois, une croûte de regel se forme et cela n'impacte pas défavorablement la stabilité du manteau neigeux.
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques