Evolution de la ressource en eau souterraine passée, présente et future estimée par Aqui-FR. Rapport d'étape

Habets, Florence ; Amraoui, Nadia ; Caballero, Yvan ; Thiéry, Dominique ; Vergnes, Jean-Pierre ; Morel, Thierry ; Le Moigne, Patrick ; Leroux, Delphine ; Roux, Nicolas ; Courtois, Quentin ; Dreuzy, Jean-Raynald de ; Ackerer, Philippe ; Besson, François ; Etchevers, Pierre ; Regimbeau, Fabienne ; Vincendon, Béatrice ; Gallois, Nicolas ; Viennot, Pascal

Année de publication
2018
Résumé
<p align="justify">Le projet Aqui-FR réunit 7 laboratoires français dans le but de développer une meilleure connaissance de la ressource en eau souterraine passée, présente et future, notamment via la mise en place d'un suivi temps réel et de prévision saisonnières des aquifères. Il se base pour cela essentiellement sur des modèles hydrogéologiques et des applications sur des bassins versants déjà existants et souvent utilisés par des gestionnaires de la ressource en eau. La première phase du projet a permis de démontrer sa faisabilité ainsi que son intérêt. Dans cette seconde phase, les objectifs sont d'une part • de réaliser une simulation sur une longue durée, afin de constituer une période de référence sur lesquelles les prévisions pourront être comparées. On s'appuie sur la période de disponibilité SAFRAN-SURFEX, ie, 1958 à nos jours. Cette simulation de référence est en cours d'évaluation. • de réaliser un suivi en temps réel, ie, de fournir au jour le jour des estimations modélisées de la ressource en eau souterraine. La plateforme Aqui-FR a été adaptée à cet enjeu, et les derniers suivis sont présentés et comparés aux observations. • de démontrer le potentiel et l'intérêt de prévision de la ressource en eau souterraine faite à partir de l'utilisation de prévisions saisonnières météorologiques. Une phase d'évaluation des prévisions saisonnières d'Aqui-FR forcé par les prévisions ARPEGE-Système 6 est en cours. Ces prévisions couvrent une période de 6 mois. En parallèle, des travaux préliminaires ont également été menés (via un stage master) pour tester le potentiel des techniques d'assimilation de données piézométriques observées, notamment pour améliorer l'estimation des états initiaux pour les prévisions. • de réaliser des projections climatiques sur l'évolution future de la ressource en eau. Des premiers travaux sont menés en se basant sur des projections régionalisées de CMIP5. Ce rapport d'étape résume donc l'avancement du projet sur ces différents aspects. Certains résultats ont déjà été présentés lors de conférences internationales et de séminaire, et des éléments sont disponibles sur le site web <a href="http://www.metis.upmc.fr/~aqui-fr" target="_blank">www.metis.upmc.fr/~aqui-fr.</a></p>
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques