La prévision immédiate

Moisselin, Jean-Marc

Année de publication
2018
Résumé
<p align="justify">Les radars et satellites météorologiques ont longtemps fourni les principales données d'entrée de prévision immédiate. Des méthodes d'extrapolation basées sur les déplacements récents des nuages et des zones précipitantes offraient alors une prévision de très courte échéance. Maintenant, la prévision numérique à haute résolution est suffisamment mature pour faire partie des outils de prévision immédiate et permet de repousser plusieurs limites : échéance maximale, paramètres disponibles. Et depuis peu, les méthodes de fusion de données conduisent à une nouvelle avancée en permettant d'enrichir les sorties et d'atténuer les discontinuités lorsque plusieurs méthodes sont utilisées.</p>
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques