Indices d'instabilité et occurrence d'orage : le cas de l'Île-de-France

Impact of satellite measurements on numerical forecasting

Senesi, Stéphane ; Thepenier, Rose-May

Année de publication
1997
Résumé
L'étude met en relation des occurrences d'orages, diagnostiquées à l'aide du réseau français de détection de la foudre, et les valeurs d'indices d'instabilité déduits de radiosondages de 12 h UTC, pour un grand nombre d'indices différents. Les indices deviennent sans utilité après 20 h UTC, sauf ceux qui utilisent en sus les observations au sol de l'après-midi. Les indices liés à la théorie de la particule sont les plus corrélés à l'occurrence d'orage, et ce, d'autant plus que l'on retient seulement les orages les plus actifs électriquement. La technique de discrimination linéaire est appliquée à ces indices pour le diagnostic et la prévision immédiate d'orages. Elle permet une amélioration substantielle par rapport à une prévision climatologique et, dans une moindre mesure, par rapport à la prévision par persistance. Les indices utiles pour la prévision des orages de l'après-midi et du soir sont l'indice 2 d'Adedokun et celui de Telfer, la pression au sol et l'un des indices liés au soulèvement (Cape ou hauteur de soulèvement). L'utilisation des types de temps permet d'améliorer de 2 à 3 % le pourcentage de cas bien prévus.
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques