Anomalies de température de surface de la mer et précipitations tropicales. Synthèse de quelques travaux récents portant sur les précipitations au Sahel et dans le Nordeste

Sea surface temperature anomalies and tropical rainfall : some recent studies of rainfall in Sahel and in Nordeste

Fontaine, Bernard ; Janicot, Serge ; Moron, Vincent ; Roucou, Pascal ; Trzaska, Sylwia

Année de publication
1998
Résumé
Le cycle de l'eau aux latitudes tropicales dépend en grande partie des états de surface de la Terre via la convection profonde. À ce titre, les Températures de surface marine (TSM) sont déterminantes. Leur étude montre une évolution à long terme significative : réchauffement sur le Pacifique depuis le milieu des années soixante-dix, compatible avec des phases chaudes plus intenses du phénomène couplé El Niño ? Oscillation australe ; anomalies du gradient méridien de température sur l'Atlantique tropical depuis le début des années soixante-dix. La variabilité des TSM planétaires peut être décomposée en modes propres qui définissent des aires de variabilité cohérentes sur le Pacifique, l'Atlantique et l'océan Indien. Ces modes de variabilité sont associés à des structures particulières d'anomalies TSM qui présentent des connexions statistiques avec la pluviométrie tropicale périatlantique sur les régions du Nordeste brésilien et du Sahel africain. Afin de mieux documenter ces relations, des expériences complémentaires ont été menées à l'aide de deux modèles numériques de circulation générale de l'atmosphère (LMD/CNRS et CNRM/Météo-France) disponibles en France : l'une exprime la réponse atmosphérique à l'évolution des TSM observées sur la période 1970-1988, l'autre la réponse à l'équilibre à des anomalies TSM idéalisées. Les résultats montrent que les connexions TSM-pluviométrie tropicale sont une manifestation du forçage des TSM sur les cumuls de précipitations à l'échelle régionale, forçage dans lequel les anomalies de gradient méridien des TSM dans l'Atlantique et la variabilité TSM sur les trois bassins équatoriaux sont significativement impliqués. Ces structures TSM génèrent des anomalies dans la circulation divergente de l'atmosphère, induisant une variabilité d'amplitude et de positionnement des branches verticales des cellules divergentes de types Hadley et Walker au-dessus du Nordeste en mars-avril et du Sahel en juillet-septembre.
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques