Analyses statistiques des variations des températures et précipitations observées à Niamey et à Nguigmi

Statistical analysis of temperatures and precipitations variations observed in Niamey and Nguigmi

Boubacar, Garba ; Saley, Moussa Mounkaila ; Saley, Inoussa Abdou ; Mouhaimouni, Moussa ; Fodé, Madé

Année de publication
2020
Résumé
Nous avons analysé les variations des cumuls (moyenne) annuels des précipitations et températures (maximales et minimales) observées à Niamey (1961-2014) et à Nguigmi (1960-2015). À partir des anomalies des précipitations et des températures (maximales, moyennes et minimales), nous avons cherché l'existence des tendances et/ou des périodes de stationnarité par l'identification des points de rupture. L'évolution des anomalies des précipitations à la station de Niamey montre une période nettement humide au cours des années 1960, suivie d'une période très sèche dans les années 1970-1980. Cette station est ainsi marquée par deux périodes de stationnarité (1961-1967 et 1968-2014), indiquant des changements majeurs dans les séries des précipitations, avec une tendance décroissante non significative. Ces observations sont quelque peu différentes de celles de la station de Nguigmi, qui n'indique pas de période de rupture avec une tendance croissante non significative. Concernant les températures, les résultats mettent en évidence deux années de rupture déterminant trois périodes de stationnarité pour les températures maximales et moyennes au niveau des deux stations. Aussi, les variations des températures indiquent un taux de réchauffement journalier à Nguigmi qui dépasse le double de celui observé à Niamey, mais le réchauffement nocturne est plus important à Niamey qu'à Nguigmi. Les données de température montrent des tendances croissantes et significatives au niveau des deux stations.
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques