Risques et catastrophes naturels - Bilan des projets financés sur la période 2010-2018

Auteur moral
Agence nationale de la recherche : ANR
Année de publication
2019
Résumé
Le périmètre de ce cahier est circonscrit aux risques et catastrophes dits « naturels ». Il ne traite pas des risques sanitaires et technologiques, sauf s'ils sont appréhendés comme résultant d'aléas naturels. De 2010 à 2018, l'Agence Nationale de la Recherche a financé 105 projets portant sur la thématique des risques et catastrophes naturels. Ces projets ont été sélectionné au sein de la programmation de l'ANR (appels thématiques et non thématiques d'avant 2014, puis l'AAPG), des appels spécifiques (type Flash ou Astrid Maturation) ou internationaux, à partir d'une recherche par mots-clés (voir glossaire) ensuite revisitée projet par projet. C'est ce corpus de 105 projets qui sert de base au bilan présenté ci-après (la liste est consultable en annexe). Afin d'illustrer l'analyse, les porteurs des projets ayant débuté avant 2017 ont été sollicité pour compléter une fiche synthétique de leurs principaux résultats. 61 fiches ont été reçues qui sont présentées en annexe et discutées dans les encadrés insérés au fil du texte. La première partie du cahier fournit aux lecteurs quelques clés pour appréhender les enjeux et défis liés à la recherche sur les risques et les catastrophes naturels tels que formalisés dans les cadres d'action nationaux et internationaux. La seconde partie présente une discussion approfondie de la contribution du corpus de 105 projets à la production de connaissances sur les risques et catastrophes naturels. Les recherches développées sont discutées en regard de la terminologie proposée par le bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNDRR), laquelle classe les phénomènes naturels par grande famille (géophysique, hydrologique, météorologique) et par évènements (séisme, activité volcanique, mouvement gravitaire, tsunami, crue, érosion côtière, submersion marine, cyclone tropical, tempête, précipitations intenses, sécheresse, feu de forêt, etc.). L'analyse conduit également les auteurs à séparer les recherches menées en deux grandes classes : celles visant à mieux connaître les aléas (c.à.d. à mieux comprendre les phénomènes naturels et à mieux caractériser des aléas) et celles visant à mieux connaître et anticiper la réponse des sociétés (c.à.d. à mieux anticiper et prévenir les risques, à mieux se préparer à intervenir en cas de catastrophe, à mieux gérer les crises mais aussi à mieux se relever et reconstruire). Afin d'appréhender l'impact de ces recherches, les projets sont également examinés sous l'angle d'éventuelles productions pré-opérationnelles et de leurs collaborations hors-champ académique, notamment avec les acteurs étatiques et les acteurs des territoires. Un cahier central propose au lecteur des axes d'analyse complémentaires. La dernière partie rassemble les principales conclusions de ce travail. Les auteurs y soulignent les approches, questions ou thématiques émergentes ou orphelines.
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques