Couche d'inversion, brouillard et autres curiosités de la basse atmosphère

Moreau, René

Année de publication
2021
Résumé
<p align="justify">Comment expliquer qu'en février-mars, en présence d'un bel anticyclone, il fasse plus chaud en altitude qu'au fond des vallées recouvertes par une véritable mer de nuages ? Cette situation, contraire à la loi de l'atmosphère standard selon laquelle la température de l'air décroit linéairement en fonction de l'altitude, peut être attribuée à la présence d'une couche d'inversion. Mais de quoi s'agit-il ? Quels mécanismes la font apparaître, quels paramètres la contrôlent et quelles en sont les conséquences ? Nous verrons que cette couche d'inversion peut être localisée sur le sol ou en altitude, qu'elle provoque la formation de brouillards et qu'elle a d'autres effets moins bien connus, comme un accroissement de la portée des ondes sonores ou électromagnétiques qu'elle parvient à canaliser au voisinage du sol.</p>
Texte intégral

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques