Anémo-cinémographe de vitesse moyenne

Perin ; Perin

Résumé
L'anémo-cinémographe mesure la cadence des signaux émis un capteur, usuellement un anémo-girouette à moulinet (voir objet METEO-FRANCE.000067). Il est équipé d'un mouvement d'horlogerie à mouvement continu, contrôlé par un pendule conique, qui entraîne un plateau circulaire avec une vitesse constante. Une roulette de petit diamètre est en contact avec le plateau. Elle tourne sur un axe, perpendiculaire à celui du plateau, qui porte une vis sans fin engrenant avec une roue dentée. La roue est actionnée par un mouvement d'horlogerie mais sa rotation est commandée par un électro-aimant qui agit sous l'action du contact électrique envoyé par le capteur, par exemple, à chaque fois que l'hélice de l'anémomètre a fait un certain nombre de tours sous l'effet du vent. La vis sans fin portée par l'axe de la roulette tend à entraîner cette dernière vers le centre du plateau tandis que la roue dentée qui engrène avec la vis tend à contrarier ce mouvement. La position d'équilibre de la roulette est une fonction linéaire de la fréquence des contacts et est repérée par un levier portant une plume qui inscrit une courbe sur un cylindre enregistreur. La fréquence des contacts étant proportionnelle à la vitesse du vent, la courbe tracée sur le diagramme représente donc cette vitesse, une fois l'appareil correctement étalonné. L'anémo-cinémographe a également été utilisé comme un fréquencemètre pour enregistrer la fréquence de phénomènes électriques, comme les atmosphériques, avec un radio-goniométre (voir objet METEO-FRANCE.000709).

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques