Prototype de détecteur de précipitation type statique

Perin ; Perin

Résumé
Le détecteur statique de précipitation est constitué d'un cadre en stéatite sur lequel sont fixées deux demi-grilles, formées chacune d'un bloc de laiton où sont emmanchées 6 tiges en acier inox. L'ensemble forme un réseau où chaque élément n'est séparé que de 0,5 mm de son voisin et qui est placé sur le dessus d'un boîtier cubique. Chaque demi-grille est reliée à une borne électrique. Quand une goutte de pluie, un grêlon ou un flocon de neige tombe sur l'appareil, un contact s'établit entre au moins deux tiges, ce qui provoque le déclenchement à distance d'une alarme visuelle dans la station. Dans le même temps, une résistance chauffante, placée sous les tiges, se met en route pour faire évaporer la goutte de pluie très rapidement. Pour réaliser des enregistrements, l'appareil peut être relié à un chronototalisateur. Ce prototype de 1952 est utilisé à la station météo du Bourget. Un modèle de série, muni d'un petit couvercle pyramidal, est fabriqué à partir de 1955 et est utilisée jusqu'en 1970.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques