Décodeur CIFAX

Perin ; Perin

Résumé
Le décodeur CIFAX est un boitier métallique contenant des circuits imprimés. Il est muni, sur sa face avant, de commutateurs qui permettent de régler la vitesse de réception et la vitesse d'émission des messages de données, et sur sa face arrière : d'une entrée d'alimentation, d'une connexion de télécommande, d'une connexion avec un transmetteur, et d'une connexion de sortie vers un récepteur de fac-similé qui sert à l'impression des documents reçus. Cet appareil est inclus dans une baie. CIFAX est une abréviation de "Ciphered facsimilé" (facsimilé chiffré). Le chiffrage des facs-similés est utilisé pour les transmissions de télécopie. La communication cryptée CIFAX permet d'utiliser le réseau téléphonique public commuté pour la transmission des images et des documents au lieu d'être obligé d'utiliser une ligne spécialisée. De plus, le codage permet d'améliorer la vitesse de transmission : des algorithmes de compression des données minimisent le débit des informations binaires transmises en ligne. Les règles de codage sont adaptées à l'image matricielle (bitmap), binaire, noir et blanc, dans lesquelles l'information significative est en noir sur fond blanc. Elles sont optimisées pour l'image de texte et des documents peu denses. Le décodeur CIFAX est utilisé dans les années 1980 pour la transmission des messages météorologiques et des images météos (cartes de prévision, de nébulosité,...) au service des transmissions à Trappes.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques