Enregistreur magnéto-électrique GM2300 de visibilité

Perin ; Perin

Résumé
L'enregistreur magnéto-électrique de visibilité est un galvanomètre enregistreur à cadre mobile. Il est relié à un calculateur LYNX II (voir objet METEO-FRANCE.001717) qui détermine la portée visuelle de piste (PVP) à partir du pouvoir transmissif de l'atmosphère (PTA) qui est mesuré par un transmissomètre. Le calculateur LYNX II envoie un courant électrique qui varie selon la visibilité calculée et ces variations d'intensité électrique sont enregistrées sur une bande de papier à diagramme. L'enregistreur de visibilité peut également être utilisé directement relié à un diffusomètre (voir objet METEO-FRANCE.000712) qui lui envoie un courant électrique dont l'intensité est fonction de la visibilité météorologique. L'enregistreur est composé d'un équipage magnéto-électrique, d'un système d'inscription, d'une table de déroulement et d'un moteur d'entraînement. L'ensemble est contenu dans un boitier métallique. L'équipage magnéto-électrique est entraîné par un potentiomètre muni d'une poulie qui tourne plus ou moins selon la valeur du courant reçu et qui fait donc se déplacer l'équipage plus ou moins loin de la position 0. Un ressort de rappel tend à s'opposer à ce déplacement et est réglé à l'étalonnage de l'appareil. Le cadran de l'enregistreur de visibilité est directement gradué en mètres. Le moteur assure l'entraînement du système d'enroulement/déroulement du diagramme à la vitesse de 15 ou 60 mm/heure, selon qu'un enregistrement mensuel ou hebdomadaire est recherché. Le changement de vitesse se fait en changeant les pignons d'entraînement.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques