Hygrographe à cheveux petit modèle

Perin ; Perin

Résumé
L'hygrographe à cheveux est composé d'un système enregistreur fixé sur une platine métallique et relié à une mèche de cheveux tendue entre deux supports fixés sur le châssis de l'appareil. Le système enregistreur est abrité par un capot amovible en tôle dont un côté est vitré. Il comprend un cylindre porte-diagramme et un mécanisme amplificateur. Le cylindre est muni d'un mouvement d'horlogerie qui le fait tourner sur lui-même en une semaine. La mèche de cheveux, de 25 cm de long, est fixée à l'extérieur du capot à chacune de ses extrémités à un support par serrage sous une plaquette. Elle est protégée par une cage de protection en fil de fer. La mèche passe dans un crochet relié au mécanisme amplificateur. Les cheveux naturels possèdent la propriété, comme certaines autres substances organiques, de s'allonger plus ou moins selon que l'air est plus ou moins humide. Les variations de longueur de la mèche de cheveux sont reportées sur le cylindre par une plume portée par une plume. Quand l'humidité de l'air augmente, la mèche de cheveux s'allonge et la plume monte. Quand l'humidité diminue, la mèche de cheveux se raccourcit et la plume descend. Deux cames de forme spécifique sont intercalées dans le mécanisme. Elles servent à rétablir la proportionnalité entre l'humidité relative de l'air et les déplacements de la plume : plus l'humidité de l'air se rapproche de 100%, plus les variations de longueur de la mèche de cheveux diminuent et plus la mesure devient imprécise. Les deux cames compensent en partie ce défaut. L'amplification et les indications psychrométriques doivent être régulièrement vérifiées et réglées avec une clé spéciale.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques