Sonde température à la surface du sol T1-531-a-112

Perin ; Perin

Résumé
La sonde thermométrique est constituée par un fil de platine enroulé et dont la résistance électrique varie en fonction de la température. Ce fil de platine est protégé par un enrobage de verre. Un circuit à 3 fils relie la sonde à un thermographe qui fonctionne sur le principe du pont de Wheatstone : trois résistances électriques dont la valeur est connue, sont reliées à une quatrième dont il faut mesurer la valeur. La sonde reçoit un courant continu de 1,5 volt fourni soit par une pile, soit par une alimentation stabilisée. La valeur de ce courant est modifiée lors de son passage dans la sonde par la variation de la résistance de celle-ci sous l’action de la variation de température. Dans le thermographe, la tension de déséquilibre du pont de Wheatstone commande un moteur qui provoque le déplacement d’un dispositif d’inscription devant un diagramme défilant. Ce modèle est utilisé pour mesurer la température à la surface du sol. L’élément sensible est disposé à l’intérieur d’une gaine recouverte d’un matériau spécial appelé « hypâlon ». Cette gaine de protection empêche également la condensation interne de la vapeur d’eau en cas de température négative. La sonde est posée directement sur le sol ou noyée dans une éprouvette en ciment.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques