Anémomètre électromagnétique à main W3-131-b

Perin ; Perin

Résumé
L'anémomètre électromagnétique à main à lecture directe JULES RICHARD se compose d'un moulinet à trois coupelles hémisphériques protégé par 2 arceaux entrecroisés, d'un carter métallique qui abrite le mécanisme et qui est pourvu d'une fenêtre de lecture, ainsi que d'un manche démontable pour permettre de ranger l'appareil dans un coffret de transport. L'axe du moulinet porte à son extrémité inférieure un aimant permanent en acier au cobalt qu'il fait tourner sous l'effet du vent. Cet aimant se déplace à l'intérieur d'une cuvette en aluminium, qui tourne dans le carter et qui est rappelée à une position d'origine par un ressort spiral. Quand l'aimant tourne, il crée des courants de Foucault dans la masse de la cuvette. Celle-ci se met à tourner dans le sens de rotation de l'aimant et progressivement tourne à la même vitesse. Plus le moulinet tourne vite, plus la vitesse de rotation de la cuvette est proche de celle du moulinet. La cuvette porte à l'extérieur une graduation noire en mètres-seconde et une graduation rouge en kilomètres-heure. Cette double graduation est visible par la fenêtre de lecture qui est munie d'un repère. Un bouton poussoir situé sous le boîtier permet à volonté de d'immobiliser ou de libérer la cuvette. Pour faire une mesure, l'observateur fixe l'appareil sur son support, libère la cuvette en agissant sur le bouton poussoir et maintient l'anémomètre à bout de bras en position verticale. La vitesse instantanée du vent se lit directement sur les graduations en face du repère. Cet exemplaire est un des derniers modèles en métal, les suivants seront fabriqués en matière plastique. Il était utilisé à la station de Chateauroux. Il est conservé dans un coffret de transport en bois, spécialement fabriqué à ses dimensions.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques