Jauge de pression Pirani

Perin ; Perin

Résumé
Une jauge de Pirani fait une mesure indirecte de la pression. C'est un manomètre thermique constitué d'un filament chauffé, placé dans l'enceinte dont on veut mesurer la pression : quand la pression d'un gaz augmente, il se condense et sa conductivité thermique augmente. La pression du gaz peut être déduite de cette propriété en faisant chauffer ce gaz grâce au filament métallique branché sur un circuit électrique : ce fil, généralement en platine, sert à la fois de source de chaleur, par effet Joule, et de capteur de température, en agissant comme une thermistance. L'enceinte, dont la pression doit être mesurée, est reliée par un tuyau à l'extrémité d'un capteur en forme de bouteille (manquant sur cet exemplaire) dont l'autre extrémité se termine par un culot à 4 broches, qui est branché sur la jauge. Le capteur contient un métallique fil très fin, traversé par un courant maintenu constant. Ce courant élève sensiblement la température, jusque vers 100 à 150 degrés. Le courant est alors mesuré par le milliampèremètre de la jauge directement gradué en millimètres de mercure. Cette jauge servait pour l'étalonnage des baromètres mais elle a également été utilisée dans les années 1960 pour l'étalonnage de circuits électroniques de mesure de pression, employés sur des radiosondes de mesure à très haute altitude, avec des ballons-sondes plafonnant entre 30 et 45 km, pour des mesures de pressions très faibles (entre 2 et 10 hectopascals) à très basse température, vers -60°C.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques