Thermomètre à minimum sur support bois

Perin ; Perin

Résumé
Le thermomètre à minimum est un thermomètre droit en verre dur recuit. C'est un tube de verre de 30 centimètres de longueur et d'un demi-centimètre de diamètre. Il comporte un réservoir cylindrique rempli de toluène incolore qui communique avec une tige capillaire graduée dont l'extrémité est fermée. Le thermomètre contient un index coloré en plastique. Cet index est une petite tige cylindrique terminée à chaque extrémité par une petite boule. Le toluène est un liquide qui mouille le verre et l'extrémité de la colonne de toluène présente la forme d'un ménisque concave. Le toluène se dilate dans le verre en fonction de la température : son niveau s'élève quand il fait chaud et redescend quand la température décroît. Quand le ménisque redescend vers le réservoir sous l'influence d'un abaissement de la température, il entraîne l'index vers le réservoir. Si la température s'élève, l'index est abandonné à l'endroit où il se trouve tandis que la colonne de toluène s'allonge. L'index marque la température la plus basse qui a été atteinte par son extrémité la plus éloignée du réservoir, alors que le ménisque marque la température du moment. Le thermomètre est gradué de -35°C à +50°C. La température minimum est relevée deux fois par jour. Avant chaque période d'observation, le thermomètre doit être re-amorcé en le maintenant verticalement, réservoir vers le haut. Le thermomètre est fixé sur un support en bois et en laiton qui est suspendu dans l'abri météorologique. Le support en bois date de 1957 mais le thermomètre est sans doute plus ancien. Ce thermomètre est resté utilisé dans l'abri du parc de Bagatelle jusqu'en 1971 par le service climatologique de la ville de paris.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques