Cryopédomètre

Perin ; Perin

Résumé
Le cryopédomètre est constitué par un support en bois, d'un peu plus d'un mètre de longueur, muni de créneaux dans lesquels sont insérés de petits tubes transparents en verre ou en matière plastique (ici en matière plastique) contenant de l'eau. Le support est gradué en centimètres de 0 en haut à 100 en bas. L'appareil est descendu, suspendu par une cordelette passée dans l'anneau fixé à l'extrémité supérieure, dans un tube vertical creusé dans la terre. Après avoir été laissé en contact avec le sol durant un certain temps, l'appareil est remonté et il permet de savoir à quelle profondeur le sol est gelé en notant la position du premier tube à partir duquel l'eau est devenue de la glace, ce qui détermine le niveau des températures négatives. La durée de la prise de température dans le sol varie en fonction de la température de surface : l'eau liquide a besoin de 4,18 joules par gramme d'eau pour se refroidir de 1°C et de 334 joules par gramme d'eau pour se solidifier. Le cryopédomètre est utilisé pour recueillir des données dans le cadre de la viabilité hivernale en périodes de gel ou de dégel. Ces données seront utilisées par les services techniques de la voirie pour gérer le poids et le nombre des véhicules circulant sur les routes car la chaussée est alors sujette à des fissures, des affaissements et faïençage dues à l'eau qui peut s'y être infiltrée. Cet appareil a été fabriqué et utilisé à l'observatoire de Trappes au début des années 1960.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques