Pile amorçable pour radiosonde à thermistance

Perin ; Perin

Résumé
La pile amorçable CIPEL est formée d'une série de 12 éléments au chlorure cuivreux-magnésium, séparés les uns des autres par un feutre absorbant et contenus dans un bac étanche en polystyrène. La production de courant électrique est créée par une réaction chimique provoquée par l'immersion de la pile dans un bain électrolyte, fabriqué à l'aide d'un sachet de sel d'amorçage dissous dans un litre d'eau. La pile doit restée immergée pendant au moins une minute en veillant à ne pas mouiller l'extrémité des fils, ni la prise. La pile est ensuite vidée en la retournant et alors prête à l'emploi. Elle doit être utilisée dans un délai maximum de 15 minutes. Il faut l'insérer dans la radiosonde à thermistance (voir objet METEO-FRANCE.000654), la brancher et la laisser débiter 10 minutes avant le lâcher, pour laisser le temps à la pile d'atteindre le palier de tension 12V-200 mA nécessaire à l'alimentation du moteur et de l'émetteur de la radiosonde. Elle produit ce courant pendant les 2 heures qui correspondent à la durée moyenne d'un radiosondage. La pile électrolytique est très sensible à l'humidité et pour la conserver de façon à la garder opérationnelle, elle ne doit être sortie de son sachet étanche qu'au dernier moment. Lors de l'amorçage, le poids de la pile passe de 200 g à 270 g.

puce  Accès à la notice sur le site du portail documentaire de Météo-France

  Liste complète des notices publiques